Chroniques de supermarché 

Facebook Twitter Gplus E-mail RSS

La quête du produit manquant

Récemment j’ai fini pour la énième fois Zelda 3 sur SNES. Je n’ai pas pu m’empêcher de faire des analogies entre la recherche d’un produit réclamé par un client à l’accueil et une quête de Link. :p


Les images viennent du site Nintendo For Ever.

J’exagère peut être un poil, mais quand un client vient réclamer un produit qui n’est pas présent en rayon, il a souvent tendance à être nerveux. Il est préférable de retrouver l’objet de sa requête dans les plus brefs délais, pour éviter une crise diplomatique. 😉

Be Sociable, Share!

7 réponses

  1. J’ai trouvé assez génial ton petit article !!

    J’ai eu l’occasion de travailler 3 mois à la mise en rayon des jouets pour noël.

    Les clients sont excécrables par moments. J’avoue que dans certains cas, ils ont surement

    raison de l’être (catalogue de noël avec la moitié des produits introuvables en rayon).

    Mais bon… ce n’est jamais drôle, et il y a bien des fois ou j’aurais bien aimé faire

    tournoyer une épée autour de moi (et découper mon responsable de rayon par la même

    occasion).

    @+ Link ^^

  2. ptdr!!!
    ça me redonne envie d’avancer dans mon jeu zelda :p

  3. Merci de ton petit mot chez moi ! Je découvre avec plaisir ton blog très sympa ! Je le met dans mes liens !
    Au plaisir de se relire !

  4. Merci de ta visite chez nous moi aussi je decouvre ton blog!
    La comparaison me fait bien rire ! moi j’étais dans ma "jeunesse" la caissière et c’est dur de supporter les clients nerveux en attendant que le collègue trouve l’objet en question… on a parfois que le collègue fait justement tout le trajet que tu décris avant de revenir 😉

  5. Ah oui, pas mal, et bravo pour l’illustration !! on comprend encore mieux l’angoisse ! mais je comprend pas les clients mécontents de pas trouver "leur" produit en rayon? quand c’est comme ça, on en prend un autre ou on va voir dans un autre magasin si on y tient vraiment, non? ça tient un peu à du harcèlement de l’exiger du magasin? serais-je une cliente trop cool??

  6. Cool, je savais déjà travailler en supermarché, il ne me reste plus qu’à apprendre à jouer à Zelda, en étant rassurée car j’aai déjà les bases !!!

    PS : et savoir faire les courses, ça compte????
    Je veux dire, VRAIMENT, pas comme un mec parti acheter de la farine, des oeufs et du jambon, et qui revient avec une PSP et une pizza !

  7. Trop bien les images 🙂 ! C’est super rigolo et trop bien fait… je suis déjà venue ici, et je pense que je reviendrais!
    Bises

Laisser un commentaire

 
Home Comme dans les jeux vidéos La quête du produit manquant