Chroniques de supermarché 

Facebook Twitter Gplus E-mail RSS

Voila un an que j’ai posé ma démission

Il y a quelques temps, j’ai décidé de faire un peu le ménage dans mon petit appartement. Il n’est jamais trop tard pour faire un nettoyage de printemps, du moment que nous n’avons pas atteint les prémices de l’automne. Alors j’ai vidé mes placards, mes étagères et jeté tous ce qui selon moi ne me servira plus. J’ai empilé entre autre une bonne centaine de magazines sur le cinéma, mes anciens de cours, et toutes sortes de choses plus ou moins futiles. Mais voila qu’une pile de papiers m’intrigue: toute une collection de lettres de démission, chacune adressée à mon ancien employeur. Jusque là rien de bien passionnant, si ce n’est que toutes ces lettres ont été imprimées et datées à des intervalles de temps espacés de très exactement une semaine chacunes, de début juillet à fin août 2007 pour être plus précis. Mais pourquoi donc? Et puis en farfouillant un peu dans ma mémoire, je me suis rappelé de quelle manière j’ai démissionné de ma grande surface il y a un an de cela. Cela s’est passé à peu près comme ça… :/

Alors voila, j’avais décidé de démissionner au cours de l’été dernier. Non pas que le travail ne m’intéressait plus mais il m’était devenu de plus en plus compliqué de l’exercer en parallèle de mon métier d’ingénieur. Voyez vous, je suis du genre à préférer donner ma lettre de démission en main propre, plutôt que d’utiliser une lettre recommandée, quoique plus formelle je vous l’accorde. Alors les samedis matins du mois de juillet se sont enchaînés et le directeur était inlassablement absent, soit pour ses vacances, soit parce qu’il prenait son weekend. Entre nous cela m’arrangeait un peu, j’ai pu en quelque sorte traîner des pieds. Après tout, rien ne pressait. Certains collègues savaient que j’allais tôt ou tard la remettre cette fameuse lettre, mais personne ne savait quand. Suspense, suspense…. Je repense à Jo du rayon des textiles qui m’avait demandé, avant de partir en vacances, d’attendre au moins son retour pour démissionner. Halala, si elle avait su. :p

Le directeur était de retour, de nouveau fidèle à son poste. Mais voila, je n’ai pas eu le courage de lui remettre ma lettre tout de suite. Je repensais à toutes ces années passées dans mon magasin. Je voulais encore m’imprégner de l’ambiance toute particulière de ce magasin, de profiter de mon statut privilégié d’employé très polyvalent du weekend. Et puis j’ai craqué le dernier samedi du mois d’août, le 25 pour être exact. Héhé, vous avez remarqué que nous sommes aussi le 25 août? D’où la présence de ce billet. J’ai pris mon courage à deux mains et suis rentré dans le bureau du directeur. Je lui ai expliqué qu’avec la fin de mes études, j’avais trouvé un emploi d’ingénieur dans une S.S.I.I., mais sans lui avouer toute la vérité. Selon la loi, tout employé peut cumuler plusieurs C.D.I. sans excéder 48h hebdomadaires dans des entreprises non concurrentes. Mais elle dit aussi qu’il peut ne pas informer ses employeurs de ses autres activités salariales pendant une durée d’une année au maximum. Or le 25 septembre, cela aurait fait un an que je cumulais mon travail d’ingénieur avec mon job de mise en rayon. Et comme le hasard fait bien les choses, cela faisait pile un an avec le préavis d’un mois que je venais de poser. La boucle était bouclée, si je puis m’exprimer ainsi. 😀

Une fois ma lettre de démission remise en main propre, j’ai commencé ma journée de travail sans en avertir mes collègues. Mais ce que peu de gens savent, c’est qu’à la fin de cette même journée le chef du rayon des liquides est venu me saluer longuement en réserve. Sur le coup j’ai trouvé cela étrange, sachant qu’il devait partir en vacances le soir même. J’ai appris la semaine suivante qu’il venait de quitter la société et que son au revoir était en fait un adieu. :'(

Le mois prochain, je ferai un bilan de cette première année passée en dehors de ma grande surface. Il y a du positif et du négatif. Vous découvrirez tout ça très prochainement. 😉

Partage

13 réponses

  1. Dis-toi que la nostalgie que tu a l’air de ressentir est inutile… Le magasin a bien changé depuis ton départ: beaucoup de gens sont partis, d’autres sont arrivés. L’ambiance n’est plus du tout la même et je dois avouer que je regrette nos samedis à "L’Escale Gourmande" et certains autres employés. Quelque part, je t’envie d’avoir pu partir avant que tu ne te sentes plus bien dans l’entreprise.

  2. De la nostalgie? Oui sans doute. J’ai l’impression d’être parti au bon moment. Mais l’évolution de notre magasin est tout à fait logique. A l’époque où je suis rentré il avait des allures de petite grande surface avec des airs de commerce de proximité. Et puis avec les agrandissements successifs et la hausse de fréquentation de la part de la clientèle, notre magasin est progressivement devenu moins "humain". Mais je garderai toujours dans mon cœur l’âme toute particulière qu’avait le magasin à mes débuts. Cela ferait peut être un sujet de billet pour jeudi. ^_^

  3. J’adore ta photo ! La liberté dans toute sa splendeur après avoir posé une démission !
    Amitiés

  4. C’est pas toujours évident les démissions ! comme dit le vieil adage (et là je passe pour une vieille connasse !! 😉 : "on sait ce que l’on perd mais on ne sait pas ce que l’on va trouver" !!…un nouveau départ, de toutes les manières ! tout ça pour dire que j’ai hâte de découvrir la suite !

  5. J’adore la photo que tu as choisie pour illustrer ta note car fan de routes en général; j’ai tjrs eu du mal à rester sur une nationale…du coup des dems, j’en ai données plusieurs, sans aucun regret…

    Partir vers de nouveaux horizons…parfois ça a du bon!! Et puis cumuler 2 jobs, ça devait être dingue…tu as vraiment du mérite!!

    PS:Hors sujet total, mais juste pour ton info, je trouve que ton blog est hyper long à charger et l’ouverture des coms encore pire…j’te l’dis car ça en freine peut être plus d’un, ceci dit, ça vient peut etre de mon ordi…

  6. J’adore la photo que tu as choisie pour illustrer ta note car fan de routes en général; j’ai tjrs eu du mal à rester sur une nationale…du coup des dems, j’en ai données plusieurs, sans aucun regret…

    Partir vers de nouveaux horizons…parfois ça a du bon!! Et puis cumuler 2 jobs, ça devait être dingue…tu as vraiment du mérite!!

    PS:Hors sujet total, mais juste pour ton info, je trouve que ton blog est hyper long à charger et l’ouverture des coms encore pire…j’te l’dis car ça en freine peut être plus d’un, ceci dit, ça vient peut etre de mon ordi…

  7. J’adore la photo que tu as choisie pour illustrer ta note car fan de routes en général; j’ai tjrs eu du mal à rester sur une nationale…du coup des dems, j’en ai données plusieurs, sans aucun regret…

    Partir vers de nouveaux horizons…parfois ça a du bon!! Et puis cumuler 2 jobs, ça devait être dingue…tu as vraiment du mérite!!

    PS:Hors sujet total, mais juste pour ton info, je trouve que ton blog est hyper long à charger et l’ouverture des coms encore pire…j’te l’dis car ça en freine peut être plus d’un, ceci dit, ça vient peut etre de mon ordi…

  8. @Valou: exacte, cette photo est géniale! ^_^

    @Clélia: adage qui en plus tombe à l’eau car je savais déjà ce que je gagnais avant même d’avoir perdu. Mais on t’adore quand même Clélia!! *\o/*

    @MissJulie: dingue est le mot idéal. Avec les heures sup’ je dépassais parfois les 60h/semaine. -_- » »

    Pour les lenteurs, je constate que mon hébergeur a eu un sérieux coup de mou dans la soirée. C’est scandaleux, surtout au prix où je le paye!! o_O » »

  9. J’ai hate de lire le bilan 🙂
    Dans toute chose, il y a toujours du positif et du négatif !
    La vie s’enrichit de nos multiples expériences, et c’est toujours intéressant, je trouve !

    Biz" Nico

  10. J’ai hate de lire le bilan 🙂
    Dans toute chose, il y a toujours du positif et du négatif !
    La vie s’enrichit de nos multiples expériences, et c’est toujours intéressant, je trouve !

    Biz" Nico

  11. @Caly: merci d’être passée Caly. Ça me fait très plaisir. ^_^

  12. il était sympa ce billet, oui un brin nostalgique….
    biz et contente d’avoir un peu de temps pour venir te rendre visite…

  13. Suspensssssssss vite vite vite le mois prochain!!

Laisser un commentaire

 
Home En rayon Voila un an que j’ai posé ma démission