Chroniques de supermarché 

Facebook Twitter Gplus E-mail RSS

Foire aux vins (partie 1/2): les vins enseignent la géographie

La foire aux vins est un événement majeur dans la vie d’une grande surface, si bien que celle-ci ne doit absolument pas le rater. Ceci dit avec la rentrée des classes, nous sommes en plein dedans, et ça tombe plutôt bien. Cette opération se prépare longtemps à l’avance, mais n’ayant jamais assisté aux préparatifs en amont (étude du catalogue, négociations des prix [???], mise en place du plan d’implantation, etc…), je n’évoquerai que mon point de vue de simple employé. 😉

L’illustration est de *SLOShooter

Ce qu’il faut savoir, c’est que pour l’occasion une partie de la réserve du magasin est réquisitionnée pour entreposer les arrivages. Les livraisons se font sur plusieurs semaines, par étapes, mais on a vite fait de se retrouver avec plusieurs dizaines de palettes de stocks. J’en connais qui doivent rêver, et ils ont parfaitement raison: il n’existe pas de sensation comparable à celle de se trouver au beau milieu de milliers de bouteilles de vin. 😮

La France dispose d’une immense variétés de cépages (Merlot, Chardonnay, Pinot Noir…) et la foire aux vins les représente en très grande partie. Mais alors, comment s’en sortir avec un tel foutoir? Il va malheureusement falloir trier tout ça, non seulement parce que ça fait joli mais aussi pour grandement faciliter la phase d’implantation en rayon (cette étape sera abordée dans la 2ème partie qui sera – je vous le rappelle – publié jeudi). C’est dans ce contexte quasi-idyllique que j’ai passé quelques merveilleuses après-midi du mois d’août, à tripoter langoureusement des cartons de vin, à caresser ces palettes affublées du plus fabuleux des nectars. Au risque de rompre le charme de cette ambiance un tantinet libertine, je ne vous cacherai pas que pour l’occasion on ressort les abréviations barbares d’usage comme V.D.P. pour « vin de pays », ou C.D.R. pour « Côtes du Rhône ». Grrrr!!! C’est moi où la pièce vient de perdre quelques degrés? :p

Accompagné de Jéjé et du père Toine (certains y auront reconnu un vibrant hommage à une célèbre nouvelle de Maupassant, enfin je l’espère!!), nous nous empressions de mettre fin à tout ce joyeux bordel pour ne laisser derrière que de fières allées de cartons intelligemment triées par région et par cépage. 😀

Je vous offre en exclusivité un court extrait des rares mots que nous échangions:

Jéjé soulève un carton et regarde de quoi il s’agit.

Jéjé
C’est du Cabernet d’Anjou… c’est près de Marseille ça, non? Alors c’est dans la vallée du Rhône?

Je ris intérieurement. 🙂

Moi
Si tu considères que Marseille donne sur l’Atlantique, oui.

Toine lève les yeux vers le ciel. :'(

Toine
Mon dieu mon dieu, y a bien 500km de décalage!! Mon p’tit Jéjé, les Cabernet d’Anjou sont dans le Val de Loire.

Jéjé prend un autre carton.

Jéjé
Tiens, voila du Chablis. C’est un Bordeaux?

Cette fois-ci, je craque. 😀

Moi
Hahahahahaha!!!

Toine
Tu le fais exprès ou quoi? Le Chablis est un vin de Bourgogne.

Jéjé
Mais quoi? J’ai toujours été nul en géographie.

Ha ces p’tits jeunes, ça boit de la Kro et ça pense tout connaître de l’alcool. Il ne manquerait plus qu’il dise que Smyrnov (désolé pour les fautes d’orthographe, mais on ne dit pas de marque) est une ville russe et là c’est le pompon!! Mon pauvre Jéjé, désolé de m’en prendre encore à toi mais tu sais que je t’adore. Le fin mot de l’histoire est que contrairement au vin, la géographie n’est pas à consommer avec modération. Mais je sais que notre bien aimé Jéjé a fait beaucoup de progrès depuis cette époque, puisque maintenant il connaît le rayon des vins sur le bout des doigts. 🙂

Non seulement cette fastidieuse étape de tri permet de travailler en équipe, mais elle permet de parfaire ses connaissances en géographie. Rien qu’à l’appellation d’un vin, on peu déterminer sa provenance ou sa région. Par exemple, une bouteille de Chinon ou d’Anjou vient du Val de Loire, un Riesling vient d’Alsace, un Corbières vient du Languedoc, Sauternes et Saint-Émilion du Bordelais, et un Châteauneuf du Pape représente la vallée du Rhône. Décidément on pourrait y passer des heures entières à tous les énumérer. :S

Comme je pense à vous, je vous offre une petite carte de France des vins pour vous instruire: 😮

La carte est extraite du site www.ochato.com

Je n’irai pas jusqu’à affirmer que si l’on distribuait des pichets de rouge dans les cantines d’écoles, nous aurions moins d’analphabètes. Même si entre nous, ce serait plus amusant que d’apprendre tous les départements/préfectures/sous-préfectures. Cela ne peut pas causer plus de dommages à cette jeune génération qui préfère saccager son écriture avec le maudit langage issu des tréfonds des enfers, et que l’on nomme S.M.S., plutôt que de daigner s’intéresser à la richesse de nos campagnes. :/

Partage

7 réponses

  1. C’est une bonne idée, les pichets de rouge…

  2. Ouais, mais les parents d’élèves ne seront jamais d’accord. ^_^

  3. enfin ! tout le monde sait que Smirnove est un beaujolais !

  4. merci nico pour ce grand hommage lol
    je ne me rapelle pas des citations que tu donnes là lol
    Enfin c’était bien la misère tout ce triage mais au moins on a appris plein de bonnes choses lol
    Dis toi que cette année on ne trie même pas les pallettes et dimanche prochain toute la journée à installer la foire aux vins.
    Moi qui quand j’étais étudiant, dormais 1 matin sur 2 ben la je ne vais pas dormir pendant 13 matins d’affillées youpiiiiiiiiiii

  5. @Kyo: ouais ouais, et puis y aussi les fameuses cascades de champagne naturel dans le Puy de Dome. -_- » » »

    @Jéjé: c’est vrai, ce n’était pas exactement les même citations. D’ailleurs cela tournait plus autour des villes. Mais un hommage reste un hommage. ^_^

  6. Bien vu la carte de france lol…

  7. Chui pas une pro du vin, mais y’a quand même des choses que je sais !!!! Mais l’Anjour près de Marseille !!!! PTDR
    Biz Nico

Laisser un commentaire

 
Home En rayon Foire aux vins (partie 1/2): les vins enseignent la géographie