Chroniques de supermarché 

Facebook Twitter Gplus E-mail RSS

Un produit d’entretien révolutionnaire

J’ai beau être un célibataire endurci, je n’en suis pas moins une fée du logis à l’affut de la moindre astuce de nettoyage. C’est vrai quoi, quand on ne peut compter que sur sa pomme pour faire sa vaisselle, passer le balais, ou se farcir la corbeille à linge sale, on se sent tout de suite plus impliqué dans les tâches ménagères. Fini le temps où chez papa-maman on posait les pieds sur la table, maintenant il faut se débrouiller par soi-même Certes quand on travaille dans un magasin, on peut en profiter pour comparer les étiquettes des détergents qu’on met en rayon et trouver le produit miracle. Mais non moi je ne suis pas comme ça, je suis comme Saint Marc Thomas (je sais, on a dit « pas de pub »): je ne crois que ce que je vois. D’ailleurs je vais vous faire profiter d’une de mes trouvailles. 😉

L’illustration est de ~im-not-jose

La révélation a eu lieu il y a 3 ans. Ce jour là, le rayon des cornichons était en crise. Un truc de fou, à croire que tout le monde voulait en manger à toutes les sauces: en salade, en gratin, en tarte, en compote… Heureusement pour nous tous, Michael était sur le coup. Michael c’était le beau gosse de l’épicerie. Il avait tout pour plaire le bougre: étudiant en sport, bronzé toute l’année, intelligent. Il pouvait faire s’évanouir la ménagère d’un simple claquement de doigt. Pour l’occasion il nous avait préparé une palette de cornichons à mettre en rayon, et tout ça aux petits oignons. Il fallait admettre qu’elle avait fière allure sa palette, avec son immense pile de cartons. Mais le Michael est un frimeur, alors il était parti avec sa palette au pas de course. Le drame était inévitable: au premier virage la palette se renversa. On aurait presque pu entendre crisser les roues de son tire-palette tellement il roula vite, mais non on avait plutôt entendu des bruits de verres qui se brisent. Je vous assure, on avait mal au cœur de voir ces pauvres petits cornichons baigner dans leur vinaigre. C’est pas tout ça mais il faut ramasser les cadavres jonchés sur le sol. C’est alors que le miracle se produisit: le sol de la réserve d’habitude gris/marron foncé retrouva tout son éclat d’origine, c’est à dire blanc éclatant. La puissance nettoyante du vinaigre à cornichon avait fait son travail. 😀

En bonus, je vous ai concocté une fiche « astuce de nettoyage ». Et en plus vous pouvez vous amuser à imprimer ma page et découper les pointillés pour la ranger où vous voulez. C’est y pas beau tout ça? :p

 
Fiche ménage n°546: décaper un sol

Ingrédients

  • Une palette.
  • 50 lots de 6 pots de cornichons.
  • Un tire-palette.
Mode opératoire

  • Entreposez vos pots de cornichons sur votre palette de manière à obtenir la pile la plus haute possible.
  • Tirez la en courant dans votre appartement.
  • Prenez un virage le plus serré possible de sorte à la renverser sur le sol.
  • Attendez 5 min que le produit dissolve la saleté.
  • Rincez abondamment.

 

Le prochain billet: Mieux qu’une salle de sport

Be Sociable, Share!

3 réponses

  1. Je vais essayer dans ma cuisine, le lino est un peu récalcitrant. Sinon, t’as pas un truc pour les joints de carrelage?
    Dis donc, tu fais la brune ou la blonde dans "C’est du propre!"?

  2. il fait la brune
    tu nous a pas reconnu ^^

  3. @Superginie: pour tes joints de carrelage, je te recommande le mélange "Liquide Vaisselle + Vinaigre Blanc". Il afit simplement frotter avec une brosse à dent. ^_^

    @Rololo: exactement ma blondasse, c’est moi la brune. Mais qu’est ce que j’ai l’air gourde dans l’émission. -_- »

Laisser un commentaire

 
Home Les dossiers Un produit d’entretien révolutionnaire